TOURISME

015

Ce festival est devenu une destination dans l’agenda culturel du Cameroun. Cet immense rassemblement offre tous les deux ans l’opportunité au peuple bandjoun de faire découvrir la richesse de sa culture, de démontrer son attachement à son terroir. Suivant en cela l’exemple de son roi, gardien des traditions et garant de cette culture.

Le visiteur qui débarque à Bandjoun a le plaisir de découvrir son  paysage ondoyant et harmonieux couvert par une végétation dense couplé à un relief spécifique à la zone montagneuse à laquelle il appartient. Il saura apprécier la belle fraîcheur qu’offre ce climat particulier (un climat équatorial altéré par l’altitude). Son regard sera accroché par l’architecture propre aux peuples des grassefield ou les chaumes, les bambous, les cônes ou les sculptures dessinent un décor inédit. Le GHOMALA’, la langue maternelle et d’échange que le peuple bandjoun a en partage avec d’autres royaumes de la région, vient enrichir cette découverte.

Pendant une semaine, le peuple bandjoun offre ce qu’il a de plus cher et de plus intime: sa fierté, son art culinaire, ses chants, sa musique folklorique, ses pas de danse à travers la démonstration des castes d’hommes et de femmes engagés pour la cause du royaume et pour l’honneur du trône.

Un circuit touristique constitué de lieux cultes tels que les bois sacrés, les lieux d’offrande et de vénération a été constitué pour agrémenter le séjour des festivaliers. Circuit complété par la marche culturelle reliant baleng (origine du premier roi) à Bandjoun qui regroupera environ cinq mille personnes. Cette marche revêt une valeur historique pour les bandjouns qui décident ainsi de revenir sur les pas de leur premier Roi.

Le point d’orgue du festifal reste l’exhibition de la danse « tso’o» par le Roi des bandjoun. Danse des Rois par Excellence, cette danse ne s’exécute qu’à des occasions exceptionnelles. Repartir de bandjoun sans assister à l’exhibition du « tso’o » reste un acte manqué pour tout festivalier.

Le visiteur repartira de Bandjoun chargé de souvenir de ces dons de la nature et du génie créatif de ce peuple appelé à se réinventer chaque jour afin de mieux exporter sa culture et son savoir-faire.

SITES A VISITER

lMusée de la chefferie supérieure Bandjoun

lLac BOUGAM

lLieu sacré de KENKENG

lMusée des arts contemporains (Bandjoun Station)